Se fixer un objectif SMART

Janvier arrive avec le temps des résolutions : faire plus de sport, passer plus de temps avec la famille et les amis. Je vous propose de passer en revue les différents critères pour se fixer de bons objectifs. En effet le meilleur moyen d’atteindre ses objectifs est de les avoir bien définis… La technique la plus simple est l’objectif SMART, littéralement « judicieux ».

Objectif Cible

SMART est un acronyme utilisé pour se rappeler les caractéristiques d’un bon objectif : Spécifique, Mesurable, Attirant, Réaliste et Temporel. Le modèle SMARTEN-UP ajoute 4 adjectifs pour vérifier la validité de l’objectif et confirmer sa capacité et sa motivation à atteindre l’objectif :

  • Enthousiaste : suis-je enthousiaste à l’idée de cheminer vers cet objectif, la route qui m’en sépare me fait-elle envie ?
  • Naturel : est-ce mon objectif ? Est-ce que je l’ai choisi pour moi ? Suis-je soumise à une pression extérieure pour l’atteindre ?
  • Compris (Understood) : ai-je partagé mon objectif avec une collègue ou amie, qu’en pense-t-elle ? Est-elle d’accord ? Va-t-elle me soutenir ? A-t-elle bien compris pourquoi je l’ai choisi ?
  • Préparé : suis-je prêt à recevoir des critiques ? Ai-je un plan B ?

Pour mettre en application la définition d’un objectif SMART, je vous propose de travailler avec cet objectif :

Traiter mes courriels plus vite et y passer moins de temps.

Cette formulation (assez classique) d’un objectif ne me donne pas les moyens de l’atteindre, car il manque de précision.

Les caractéristiques d’un objectif SMART

Spécifique

L’objectif SMART doit être spécifique. C’est-à-dire qu’il concerne une sujet, un projet, une personne, une équipe. Dans l’exemple, l’objectif me concerne personnellement, il est en lien avec mon travail et concerne spécifiquement un des outils que j’utilise au quotidien : les courriels. Il est donc déjà spécifique.

Mesurable

Une des devises du lean est qu’on ne peut améliorer que ce que l’on mesure. En effet, comment puis-je évaluer si je traite plus vite mes courriels, sans connaitre le délai de réponse actuel ? Et à quel moment je m’arrête, dois-je répondre à mes courriels dans la minute qui suit leur réception ? Pour mon exemple, je pourrais choisir de répondre en 24 h et de ne pas passer plus de deux heures par jour au traitement et suivis des courriels. Je vais choisir ces chiffres en fonction du volume de courriel que je traite, des autres options à ma disposition (téléphone, réunions…) et de l’urgence des dossiers que je traite.

Acceptable ou Attirant

Si l’objectif SMART est fixé à une équipe ou une autre personne, elle doit l’accepter. Cela s’applique aussi pour moi : si je me fixe un objectif sous la contrainte, il a fort à parier que je ne l’atteindrais pas. Comment faire accepter un objectif ? En le rendant attirant : il est plus facile d’atteindre des objectifs positifs que négatifs. Tout est question de vocabulaire. Quel objectif préférez-vous :

  • réduire de 15 minutes par jour le temps passé à traiter des courriels
  • gagner 15 minutes par jour sur mes courriels pour me balader dehors

Réaliste

Fixer des objectifs SMART exige de bien se connaître ou de bien connaitre la personne ou l’équipe. Les objectifs doivent être réalistes et cohérents avec mes forces et faiblesses. Si mon objectif est trop facile à atteindre, je n’en tirerais aucune satisfaction. S’il est trop haut, je risque de me décourager avant de l’atteindre.

Dans la plupart des cas, l’objectif est trop ambitieux. Je suggère de découper l’objectif en sous-objectifs avec des étapes. Je peux ainsi voir ma progression, ou l’équipe peut mesurer sa progression et se refixer des objectifs SMART à chaque étape.

Dans mon exemple, je pourrais découper mon objectif en deux. Comme je suis débordée, je vais d’abord m’attaquer au temps que je passe chaque jour sur mes courriels. Quand j’aurais atteint cet objectif, je verrais comment répondre dans un délai plus court. Il est impossible de tout faire tout de suite.

Temporellement limité

Pour finaliser l’objectif SMART, je me fixe une limite. Quand est-ce que je veux atteindre mon objectif : dans un mois, six mois, un an ? Sinon, il y a de grandes chances que l’objectif soit le même l’an prochain. 

Mon exemple d’objectif SMART

Je vais me dégager du temps de travail en limitant le temps passé à traiter mes courriels à deux heures par jour pour le 15 mai. Ensuite j’améliorerai la satisfaction de mes clients en répondant dans un délai de 24 heures à leurs messages d’ici le 15 octobre.

Enfin, il ne faut pas oublier de fêter le succès !

Restez à jour

Inscrivez-vous à Coresilium pour recevoir les meilleures pratiques trois à six fois par an directement dans votre boite de messagerie.

* champ obligatoire

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment en cliquant dans le lien en bas de l’infolettre.