Culture et concepts

Résilience : êtes-vous prêts à faire face à de nouveaux défis?

La résilience, c’est avancer malgré l’adversité, c’est de faire des épreuves un levier, tout en gardant le cap. C’est une compétence clé pour que les individus, les équipes et les organisations réussissent au XXIème siècle. Votre résilience est le gage de votre performance à long terme. Mais en quoi consiste-t-elle, et comment la développer?

Le meilleur exemple est sans doute celui d’un arbre. La végétation est présente sur Terre depuis bien plus longtemps que les hommes. Chaque espèce d’arbre s’adapte aux changements dans son environnement, de façon ponctuelle ou progressive.  Ainsi, en cas de sécheresse, l’arbre ralenti sa croissance et perd ses feuilles pour se protéger. D’autres espèces attendent un incendie pour libérer leurs graines sur un terrain dénué de compétition. Elles s’adaptent pour tirer le maximum des ressources disponibles à chaque instant.

Les trois piliers de la résilience organisationnelle

La résilience d’une organisation s’appuie sur trois éléments : les équipes, les processus et la technologie. Pour bien comprendre, je vais continuer le parallèle avec les arbres, et une pépinière industrielle. Vos équipes ce sont vos jardiniers; vos processus, l’ensemble de votre documentation, méthodes de travail, bonnes pratiques. Enfin, vous disposez de plusieurs technologies qui mesurent la température ou l’humidité, arrosent automatiquement ou aident vos employés à déplacer la terre ou les plantes plus facilement.

Des équipes formées

Vos jardiniers sont compétents. Ils savent ce qu’ils font et pourquoi ils le font. Ils aiment leur travail, partagent leurs astuces et font de leur mieux pour faire pousser les plantes. Sans eux, il ne se passe pas grand-chose. Vos outils et processus sont inutilisés. Dans tous les secteurs, l’humain est au cœur de la performance. C’est pourquoi vous devez prendre soin de vos équipes et investir dans leur formation. Vous devez également vous assurez que vous avez un bon environnement de travail.

Des processus éprouvés et documentés

Vos meilleurs employés savent parfaitement faire leur travail, mais leur mémoire peut faire défaut ou ils peuvent être absents. Vous devez pouvoir continuer à fonctionner sans cette mémoire vivante. Dans beaucoup d’organisations, et en particulier dans les petites structures, les processus ne sont pas documentés. L’impact est d’autant plus grand quand un employé quitte avec tout son savoir.

Documenter vos processus, c’est aussi l’occasion de les tester, de les améliorer. En comparant deux façons de faire, vous pourrez choisir la plus performante selon les circonstances.

En situation d’urgence, vous gagnerez du temps si vous avez les étapes à suivre rédigées et accessibles. C’est à ça que servent un plan de réponse aux incidents ou un plan de reprise d’activité.

Une technologie pertinente et bien utilisée

Les outils à votre disposition sont innombrables. Matériels et logiciel vous proposent de vous simplifier la vie en agissant à votre place. Attention à bien choisir les outils dans lesquels vous investissez. La technologie doit être un moyen d’atteindre vos objectifs. Elle supporte vos équipes dans les processus clés.

La technologie en elle-même peut améliorer les choses, mais une activité qui n’a aucune valeur ajoutée, même réalisée plus vite, restera un gaspillage.

Un trio gage de résilience

Évidemment, vous devez vous assurer d’investir dans les trois piliers en même temps. Imaginez acheter un nouvel équipement ou logiciel, dont vos équipes ne savent pas se servir. Oubliez de documenter la température à laquelle vos semences germent. Empêchez l’installation de nouveaux logiciels ou l’implantation de nouvelles façons de faire. Vous devez en permanence former vos équipes, choisir les bons outils et ajuster vos méthodes afin de rester performant. Le monde évolue, vous devez évoluer avec lui.

Peu importe d’aller lentement, l’essentiel est de ne pas s’arrêter.

Confucius, philosophe chinois

Les épreuves ou crises que vous aurez à surmonter

Catastrophes naturelles et sanitaires

Il s’agit du risque le plus incertain. Dépendamment la région ou vous habitez, les inondations, la sécheresse, les tremblements de terre, tsunamis et autres tornades peuvent frapper à tout moment. Nous l’avons vu récemment, les catastrophes sanitaires peuvent aussi prendre une ampleur insoupçonnée.

Dans les deux cas, la modification brutale de l’environnement change vos priorités à court terme. Vous devez rapidement vous adapter, sans réellement savoir à quel moment la « normalité » reviendra, et à quoi ressemblera l’après. Des zones peuvent devenir inhabitables, votre modèle d’affaire peut devenir inexploitable dans de nouvelles conditions.

Incidents criminels

Bien que le vol ou l’incendie volontaire de vos bâtiments est peu probable, le cyber-crime est en hausse. Tous les mois, des centaines d’entreprises sont victimes de ransomware ou d’escroquerie. C’est le nouveau terrain de jeu pour les criminels, les mafias mais également les gouvernements. Vol de secrets industriels, compromission de comptes et détournement d’argent, verrouillage des données contre demande de rançon, la liste ne fait que s’allonger. Les techniques se peaufinent, et vous devez vous préparer. En réduisant votre surface d’attaque, mais surtout en vous assurant de pouvoir récupérer rapidement.

Accidents et erreurs

Il s’agit du même type de problème qu’une attaque malveillante, mais cette fois, la personne ne voulait pas mal agir. Elle manquait de formation, utilisait une technologie dépassée ou un processus incomplet. Le résultat est le même et l’impact sur vos opérations est inévitable.

C’est le seul type de risque sur lequel vous avez tout le contrôle. Vous pouvez agir pour empêcher les erreurs ou les accidents.

S’améliorer continuellement

La question n’est pas de savoir si vous allez rencontrer des obstacles, ni lesquels, mais plutôt comment vous allez les surmonter et vous adaptez aux nouvelles conditions de votre environnement.

À retenir

Pour pouvoir s’adapter, le mieux est de bâtir dans la durée. En formant, documentant, testant et améliorant sans cesse, vous assurez d’avoir des équipes, processus et technologies performant et prêt à faire face aux défis et aux imprévus.

Les commentaires sont fermés.